LE PETIT JOURNAL DE MONACO
Environnement et jeunesse 
Article internet

<

Environnement et Jeunesse "Apnea un film à ressentir"

Dans le cadre des activités proposées sur le site de Monacology, un programme spécifique a été développé à l’attention des enfants et des adolescents de la Principauté. Le but: meilleure compréhension des sujets environnementaux par le biais de projections de films, de conférences, de tables rondes, de créations de projets. Les films ont été sélectionnés en étroite collaboration avec la SERE, Société Européenne des Réalisateurs de l’Environnement. L'un des réalisateurs est un jeune cinéaste, Steve Moreau, dont le film APNEA* est à découvrir d'urgence. "Je suis installé à Paris où je prépare actuellement comme producteur et réalisateur un premier long-métrage de fiction qui s'intitule REPOS, qui va être tourné à Roquebrune Cap Martin juste à côté de Monaco à l'automne prochain. Je viens dans la région car avec mon producteur exécutif, Daniel Baschieri nous avons reçu un accueil exceptionnel de la région PACA et surtout de la commission du film des Alpes-Maritimes, emmené par madame Evelyne Colle qui nous a aidé immédiatement à trouver les décors que nous cherchions. La Mairie de Roquebrune Cap Martin, l'Office du tourisme et ses habitants, nous ont soutenu depuis le commencement. Comme les décors se prêtent exactement à ce que je recherche pour mon film, une grâce et une beauté évidente, il est naturel que c'est ici que je veux tourner. Un premier film est très fragile. Le manque de moyens font que sans le soutien d'une ville et de ses habitants on va à l'échec. Tant d'énergies positives font qu'il n'y a que là que je veux aller. D'autre part, mon montage financier est toujours en cours et j'ai certaines personnes de Monaco qui aiment le scénario et mes précédentes réalisations et productions et ils réfléchissent afin de m'aider et m'accompagner pour mener à bien mon film." - explique Steve. Un film, c'est une véritable entreprise La commission du film des Alpes-Maritimes leur a proposé de participer en mai dernier, le jour de l'ouverture du festival de Cannes, à un débat avec des professionnels du cinéma à l'Agora Einstein sur le lien des entreprises de la région et des gens de cinéma. "Nous devions présenter notre métier aux chefs d'entreprises de la région. C'était très intéressant et il est évident que nous pouvons créer un pont entre nous qui apporte quelque chose de supplémentaire à chacun. Je parle aussi bien économique, mais surtout au niveau d'une expérience nouvelle, de rencontres et d'enrichissement personnel. Créer quelque chose est une aventure et une découverte pour tous. Pour notre film, nous allons employés des techniciens et des ouvriers locaux, nous allons faire travailler des hôteliers, tout le monde a un rôle important à jouer et chacun avec sa propre expérience, nous pouvons nous apporter des choses mutuellement." Il a participé au Festival des Espoirs du Cinéma (voir nos articles dans la rubrique Cinéma) au Grimaldi Forum de Monaco - comme spectateur. "J'étais très content de voir un festival comme celui-ci à Monaco, c'est une excellente initiative. Je suis en train de produire un documentaire humanitaire sur une jeune Colombienne et je serais très fier si ce film pouvait être sélectionné dans ce festival l'année prochaine, on verra. Et puis le fait que mes deux courts-métrages soient diffusés au Monacology, j'en suis très content et flatté. Que les gens soient ouverts et désirent me rencontrer pour les projets que j'ai, me donne envie de revenir dans la région."

© 2019
www.lesfilmsduvoilier.com

Tous droits réservés. Toutes les images demeurent la propriété des photographes respectifs.

  • Twitter Clean
  • w-facebook
  • w-youtube
  • Google + propre